Pierre Vaultier, l'ascension. Découvrez l'incroyable aventure du médaillé d'or ! Voir !
0:00

Sarah est une combattante, aussi bien sur le ring qu’en dehors. Elle s'est battue contre des boxeuses mais également contre le sexisme, les stéréotypes ou encore les mépris fondés sur l’âge. Elle a gagné tous ses combats.

Elle commence la boxe adolescente, lorsque la compétition féminine était proscrite et a terminé sa carrière en remportant la médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Rio à l'âge de 34 ans. Entre temps, elle excelle en tant que mère et business woman, tout en se battant pour l'égalité des genres dans le monde de la boxe. Elle annonce son retour sur le ring en 2014 à l'âge de 32 ans, se confrontant à la critique massive. Cela l'a renforcée et d'avantage motivée à réussir.

"Quand tu as un rêve aussi ambitieux que les Jeux Olympiques, tu n'as plus peur de rien".

Sarah Ourahmoune est mère de famille, business woman, militante et boxeuse. Elle démarre l'entraînement alors que la compétition féminine est encore proscrite mais forte d'une grande détermination, elle devient l'une des boxeuses les plus médaillées en Europe et dans le Monde. Elle est 10 fois championne de France, 3 fois championne d'Europe et a remporté la médaille d'argent en 2016 aux Jeux Olympiques de Rio.



"Je pense que la boxe était faite pour moi. Cela correspondait à ma personnalité."

Sarah est le second enfant d'une famille de six. D'origine algérienne, elle grandit dans un environnement modeste mais où le sport a une grande place. À 14 ans, elle se retrouve par hasard dans un cours de boxe à Aubervilliers, alors qu'elle cherche un cours de taekwondo. La boxe ne la quittera plus jamais.

Said Bennajem, son premier entraîneur est immédiatement convaincu de ses capacités. "Elle travaillait toujours d'avantage que ce que je lui demandais." se souvient-il. Selon lui, Sarah est "La meilleure boxeuse de tous les temps en France".

Sarah remporte en 1999, à l'âge de 17 ans le Championnat de France. Elle continue de remporter des combats durant les quatre années qui suivent mais en 2003, décide de rendre les gants pour étudier.

Le fait qu'on ne croit pas en moi est devenu une source d'énergie pour moi. J'y allais à fond et rien ne pouvait m'arrêter.”




Après quatre ans de pause, Sarah retourne à la boxe et remporte le Championnat d'Europe, trois années d'affilée, ainsi qu'un titre de championne du monde en 2008. Elle propose des cours de boxe soutenant la place des femmes dans le sport, en proposant notamment un service de garde d'enfant. Lorsque une étudiante se faire tuer par un partenaire abusif, elle se prononce publiquement contre la violence familiale.

"Les gens n'étaient simplement pas habitués à voir une maman sur un ring, et encore moins une mère qui souhaite participer aux Jeux Olympiques, ce n'était juste pas compatible."

Elle quitte de nouveau le ring à la naissance de sa fille en 2012. "Je pensais qu'en devenant mère, je n'aurai pas envie d'y retourner se souvient-elle. "Mais j'y pensais tout le temps et j'avais peur de le regretter".

"Poursuis Ton Rêve Quoi Qu'il Arrive"

Elle est donc de nouveau de retour en 2014 et projette d'obtenir une médaille Olympique. Mais elle est rapidement confrontée aux aprioris sur le fait qu'elle soit mère mais également sur son âge. "Quand les gens ont entendu que j'allais reprendre la boxe à 32 ans, en ayant une petite fille, ils m'ont dit "Tu n'y arriveras jamais". Tous ces commentaires négatifs l'ont aidée à réussir.



Sarah remporte la médaille d'argent face à sa rivale de longue date Nicola Adams. "Lorsque je suis revenue chez moi, j'ai reçu des tonnes de messages de femmes me disant que me voir poursuivre mes rêves jusqu'au bout les avaient inspirées. Cela m'a donné encore plus de force et m'a fait comprendre que si je pouvais les aider dans leurs combats, c'est ici que se trouvait la véritable réussite.

Palmarès


  • Médaillée d'argent aux Jeux Olympiques de Rio 2016
  • Médaillée de bronze aux Championnats d'Europe 2016
  • Médaillée d'argent aux Championnats d'Europe 2016
  • Championne du Monde en 2008
  • Championne d'Europe en 2007, 2008, 2009
  • Championne de France en 1999, 2000, 2003, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2015, 2016
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer la meilleure expérience possible sur notre site internet. En continuant votre navigation sans changer les réglages, vous acceptez notre utilisation des cookies.
En savoir plus